APPRENDRE L'ARCHITECTURE INTERIEURE | Les 7 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on prend des mesures
123
post-template-default,single,single-post,postid-123,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
 

24 Oct Les 7 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on prend des mesures

7 Astuces pour mesurer une pièce

         Connaissez-vous ce sentiment ? Vous pensez avoir pris soin de noter toutes vos mesures avant de vous déplacer jusqu’au superstore de mobilier. Vous arrivez sur place, et après un long parcours, vous repérez une superbe commode au design 50′ qui irait parfaitement dans la niche de votre salon qui ne demande qu’à être exploitée. 
Aïe ! De quelle profondeur est cette niche ? pourquoi ne figure-t-elle pas sur mon petit bout de papier?..
Finalement, vous revenez un autre jour avec les bonnes mesures et commandez la superbe commode. Et Oups ! Un fois la commode livrée, montée et installée, elle masque l’interrupteur qui se trouvait là… 🙁

        Ce genre d’erreurs sont courantes et peut représenter une grosse perte de temps et d’argent. Si vous omettez de prendre la moindre mesure, vous risquez de vous planter à la livraison, de passer à côté d’une bonne affaire, voire même de passer pour un amateur auprès des professionnels (ce qui est peu souhaitable lorsqu’on réalise un projet). Les astuces qui suivent vous aideront à prendre vous-même les mesures qu’il vous faut dans chacune de vos réalisations et sans vous ruiner.

Tout le monde sait se servir d’un mètre et mesurer la longueur d’un mur, d’une hauteur sous plafond ou d’une largeur de fenêtre? Mais cela n’est pas suffisant pour dessiner des plans précis comme le font les pros.  C’est d’après mon expérience de chantier et mais aussi celle de mes confrères archi que j’ai compilé « Les 7 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on prend des côtes ».

»Voici Une liste du Matériel à Utiliser :

Les 7 erreurs à ne pas commettre lorsqu'on prend des côtes 

»»Erreur N°1 : Mesurer dans la précipitation

        Il faut savoir qu’en architecture intérieure, chaque détail a son importance. Les tuyaux de chauffage, la hauteur de plinthe, l’emplacement des prises etc… toutes ces informations sont nécessaires à l’élaboration d’un projet sur mesure. Lorsque vous faites un relevé, prenez le temps de noter un maximum de côtes. Faites comme si vous ne reviendriez plus jamais dans dans ces lieux. Cela parait exagéré, vous pensez?  Et bien pas vraiment car manquer une côte est quelque chose d’assez fréquent même chez les architectes d’intérieure. Et cela peut représenter une perte de temps et d’efficacité …

 

»»Erreur N°2 : Penser pouvoir faire votre relevé seul 

En architecture et dans la construction en général, peu de choses se font seul… C’est un travail d’équipe. Au moment de prendre vos côtes, demander à un ami de vous accompagner. L’un de vous dessine pendant que l’autre mesure et dicte les informations. C’est plus efficace, plus rapide et surtout plus fiable.

 

»»Erreur N°3 : Utiliser du matériel non adapté 

On est souvent contraint d’utiliser ce qu’on a sous la main. C’est à dire un petit cahier, un mètre court ou un crayon mal taillé… Si vous réalisez un projet, je vous recommande de bien le commencer et dutiliser du matériel adapté.
Par exemple, plus vos feuilles seront grandes (format A3) et plus vos dessins seront détaillés. Aussi, il est plus pratique d’utiliser un mètre laser (disponibles en magasins de bricolage ou en ligne) car il vous donnera des côtes plus précises et plus rapidement. Il vous permettra également de mesurer des zones difficiles d’accès comme des diagonales, les hauteurs sous tringle ou sous corniche. Un crayon gras bien taillé vous permettra de préciser le dessin à certains endroits. Et enfin, un mètre de couturière sera très utile pour mesurer les surfaces courbes comme un mur ou un drapé.
 

»»Erreur n°4 : Croire que tous les angles sont à 90° !

Lorsque vous faites votre relevé et que suite à ça vous dessinez le plan au propre. Il n’est pas rare que vous ayez à résoudre une énigme. Vous vous dites: « Je suis sure d’avoir mesuré correctement et pourtant quand je dessine mon plan, ça n’est pas parfait … les murs ne se rejoignent pas … Quelle est l’information qui me manque… » Eh bien c’est assez simple, il s’agit souvent du fait que les angles de la pièce ne sont pas tous à 90°, idem pour les angles que font les murs avec le sol ou les murs entre eux…

Une façon de trouver la réponse de votre énigme est de mesurer les diagonales de la surface suspecte. Ainsi, vous pourrez représenter la forme exacte si cela vous est nécessaire.

prendre-des-mesures-1

»»Erreur n°5 : Ne prendre qu’une seule mesure pour la hauteur sous plafond

Les plafonds ont, en général, un relief. Ils intègrent l’éclairage, parfois des coffrages, des corniches, des poutres… Tout un tas d’informations importantes dont vous avez besoin lorsque vous réalisez un projet d’architecture intérieure. En effet, vous devez connaitre le point le plus haut de la pièce mais aussi les différentes hauteurs sous plafond et les emplacement des composants. Cela est particulièrement important dans le cas ou vous devez choisir une armoire de rangement, définir l’emplacement d’une suspension ou determiner la longueur de lé de votre papier peint.

prendre-des-mesures-3 

»»Erreur n°6 : Mesurer les portes et fenêtres fermées uniquement 

On pense toujours à noter où les cadres des portes et fenêtres commencent et où il s’arrêtent. Mais on oublie souvent de noter sur notre plan leur envergure. C’est à dire le rayon que le panneau pivotant (la porte) dessine au sol lorsqu’il s’ouvre. C’est une information capitale pour ne pas risquer un conflit entre l’un de vos meubles et vos fenêtres, voire que la porte s’ouvre du mauvais côté. A noter que c’est également valable pour les portes de placards. C’est pourquoi, dessiner le sens d’ouverture vous aidera a créer un espace plus confortable et fluide.

 prendre-des-mesures-4-copy
 

»»Erreur n°7: Oublier l’emplacement des prises, interrupteurs et appliques

En ce qui concerne les appareillages électriques ce qui est important de connaitre c’est leur hauteur. D’ailleurs, si vous avez le temps, il est même préférable de les dessiner en élévations. Une élévation est pour ainsi dire le plan du mur lui même. C’est là l’occasion d’indiquer les hauteurs sous fenêtres, les hauteurs des radiateurs ou autre éléments architecturaux.

prendre-des-mesures-2 

J’espère que « Les 7 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on prend des côtes » vous aideront à dessiner vos plans de manière détaillée et sans que vous n’ayez rien oublié. Votre smartphone vous permet également d’avoir toujours en visuel l’espace à aménager. Et si un tuyau de chauffage vous a échappé au moment du relevé, vous aurez l’info en photo. 

Je suis curieuse de connaitre votre expériences et astuces en ce qui concerne vos relevés de mesures et autre prise de côtes. Merci de me les raconter dans les commentaires ci dessous, je serai ravie de pouvoir les publier sur ce blog.

 

Bon relevé à tous!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pas de commentaires

Ecrire un commentaire